Crédit immobilier : optimiser son profil pour obtenir la meilleure offre

Avant d’accorder un prêt immobilier, l’organisme de crédits doit analyser soigneusement plusieurs points concernant le profil emprunteur. Divers éléments vont être ainsi pris en compte tels que le taux d’endettement, l’apport personnel, la stabilité professionnelle ou encore la relation générale avec l’argent emprunté. La suite de cette rubrique présente quelques astuces pratiques pour optimiser son profil d’emprunteur. Décryptage.

Avoir un apport personnel plus élevé

Pour réussir l’achat d’une nouvelle maison, le recours à un pret immobilier présente une excellente alternative pour obtenir le financement adapté à ses besoins. La banque reste en mesure d’octroyer ce genre de credit en fonction du niveau de risque que représentent le dossier et le profil de l’emprunteur. Si l’établissement prêteur découvre que l’emprunteur est sérieux et qu’il dispose d’une capacite d’emprunt, il se peut que le banquier lui propose un taux d’intérêt attractif.

Malheureusement, cela ne suffit pas pour les banques, notamment si on a besoin d’un montant important pour financer l’acquisition d’un bien immobilier. Vu l’envergure du projet à réaliser, il vaut mieux prévoir un apport personnel très solide. Ceci correspond à la part du financement assumée directement par l’emprunteur. Il sera indispensable pour avoir accès à ce genre de prêt. Aussi, lors d’une demande de crédit immobilier, la souscription d’une assurance emprunteur est recommandée.

Toujours garder son taux d’endettement en dessous des 33 %

De manière générale, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 % du revenu imposable de l’année précédente. Au-delà de cette limite, l’organisme de prêt peut remettre en cause des difficultés à se faire rembourser parce qu’il est probable que l’emprunteur entrera en phase de surendettement. Par exemple, pour assumer une mensualité de 1 000 euros, il convient d’avoir des revenus mensuels de plus de 3 000 euros pour pouvoir augmenter ses chances de décrocher un prêt.

À titre de rappel, le taux d’endettement est calculé à partir de la future mensualité de son crédit immobilier. Ce calcul prend également en compte, le cas échéant, tout autre crédit en cours de remboursement tel que le prêt étudiant et le prêt à la consommation. Cela dit, il vaut mieux rester se présenter avec un dossier vierge lorsqu’on sollicite un prêt immobilier. Ainsi, on a plus de chance d’augmenter sa capacité d’emprunt. Pour information, la règle des 33 % n’est pas absolue. Il est possible que certains organismes prêteurs puissent faire un effort s’ils estiment que le « reste à vivre » de l’emprunteur est suffisant.

Avoir une situation professionnelle stable

Lors d’un projet d’acquisition immobilière, la stabilité de la situation professionnelle de l’emprunteur constitue un autre élément indispensable qui devrait convaincre et rassurer l’organisme prêteur. En effet, le profil idéal correspond à un emprunteur employé dans le cadre d’un contrat de travail à durée indéterminée. On peut aussi considérer ceux qui sont titulaires de la fonction publique.

Toutefois, il faut avoir un minimum d’ancienneté si on présente un dossier avec un contrant en CDI. Cela signifie que les personnes qui sont encore en pleine période d’essai ne sont pas éligibles à ce type de prêt. Il vaut mieux attendre son premier anniversaire pour pouvoir envisager à effectuer cette démarche. De même pour les embauches récentes qui sont jugées par la banque comme profil à risque.